IMG 1328

Halifax, le 28 mars 2017 – Le Conseil de développement économique de la Nouvelle-Écosse (CDÉNÉ) a organisé le 27 mars à Halifax une session d’information sur le recrutement international, en collaboration avec Immigration Francophone de la Nouvelle-Écosse, la Fédération des communautés francophones et acadiennes du Canada, et l’appui financier d’Immigration, Refugiés et Citoyenneté Canada (IRCC).

Sept employeurs de la région d’Halifax ont participé à cette session en présence de : Caroline Guimond et Louise Van Winkle de l’Ambassade du Canada à Paris, Lydia Bernier de l’Ambassade du Canada à Dakar, Sean Morency d’IRCC et Leanne Bartlett et Maddi MacDonald de l’Office de l’immigration de la Nouvelle-Écosse. Ces experts en immigration ont présenté les voies d’immigration qui peuvent être utilisées pour le recrutement de travailleurs notamment à travers du programme Mobilité francophone, lancé en juin 2016, ainsi que du nouveau programme pilote d’immigration au Canada atlantique, lancé en mars 2017.

Ce projet pilote d’une durée de trois ans va permettre lors de l’année fiscale 2017-2018 à 2 000 immigrants et leurs familles de s’installer au Canada atlantique, dont 800 en Nouvelle-Écosse. Le gouvernement fédéral fait de ce programme une priorité avec une procédure de traitement des demandes de résidence permanente qui ne dépassera pas 6 mois. Excellente nouvelle également, pendant ce délai d’attente, un visa de travail temporaire pourra être délivré aux immigrants pour permettre aux employeurs de combler leurs besoins en main d’œuvre plus rapidement.

Ce projet pilote fait partie du plan d’action instauré dans le cadre de la Stratégie de croissance pour l’Atlantique élaborée en juillet 2016 et va permettre de pérenniser l’installation des immigrants dans les communautés.

Après cette rencontre avec les employeurs, le CDÉNÉ va participer du 2 au 8 avril prochain à Destination Acadie au Maroc, pour aller cette fois-ci à la rencontre de ceux qui veulent immigrer au Canada, les informer sur le marché de l’emploi en Nouvelle-Écosse et faciliter le lien avec les employeurs.