(cette page présente les étapes d'un itinéraire touristique proposé par le CDÉNÉ. L'itinéraire complet est disponible en cliquant ici)

Jour 9

  • Voyage sur le Cabot Trail, une des plus belles routes panoramiques au monde!
  • Nuitée à Chéticamp
  • Distance à parcourir : 280 km
  • Temps de déplacement : 6 heures incluant de fréquents arrêts le long du Cabot Trail.

Cette route sinueuse avec des montées et des descentes fréquentes, recèle de belvédères donnant sur des points de vue spectaculaires.
Un trajet de 10 à 12 heures est à prévoir pour en apprécier toute sa splendeur.


Prenez l’autoroute de Louisbourg jusqu’à la voie rapide 125 où vous irez dans la direction de North Sydney/Baddeck jusqu’à l’autoroute 105. Continuez sur cette route jusqu’à l’entrée du Cabot Trail.
À l’entrée, tournez à droite et prenez votre temps sur cette route pittoresque.
À la fin de cette conduite, vous arriverez au village de Chéticamp, où vous passerez la nuit et les deux prochaines journées.



Jours 10 et 11

La région de Chéticamp s’étend sur une distance approximative de 40 kilomètres, à partir du pont qui enjambe la rivière Margaree jusqu’à l’entrée ouest du Parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton.
Ici les montagnes rencontrent la mer, sur le Cabot Trail.

Au tout début, la région de Chéticamp fut un port de pêche saisonnier sous le contrôle de familles huguenotes de l’Île Jersiais, une petite île de la Manche située entre la France et l’Angleterre. En 1782, on ne comptait que deux familles acadiennes permanentes dans la région soient : les familles de Pierre Bois et de Joseph Richard dit « Matinal ». En 1790, la Couronne britannique accorde des lots de terre à 14 chefs de familles, mieux connus sous la dénomination des «Quatorze Vieux». De là,  divisaient ces terres entre les 26 familles alors présentes dans la région. C’est le début officiel de Chéticamp. Les descendants de ces familles fondatrices (Aucoin, LeBlanc, Boudreau, Chiasson, Deveau, Maillet, Gaudet et Poirier) sont encore nombreux dans ce coin de l’Acadie.

Une longue tradition d’hospitalité caractérise cette région. Sa localisation directement sur le Cabot Trail, à proximité du Parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton, en sont la raison. Ce parc est le plus ancien des parcs nationaux des provinces atlantiques.

Que vous soyez à la recherche d’un terrain de camping, d’un gîte du passant, d’une chambre de motel ou encore d’un chalet de luxe, la région dispose d’un vaste éventail de lieux d’hébergement. Il en va de même du côté de la restauration.
Une spécialité régionale : la morue en cabane. Jadis les pêcheurs passaient les nuits de la semaine dans des cabanes bâties sur la grève. Et ce faisant, ils étaient près à prendre la mer dès la levée du jour. Leur journée de labeur terminée, de retour à leurs cabanes, les hommes cuisinaient la morue fraîche assaisonnée de ciboulettes et garnie de petits carrés de lard salé. Le poisson déposé sur une assiette de métal, qui servait aussi de couvert au chaudron dans lequel bouillaient des patates, constituait un mode de cuisson simple et rapide.

Peut-être que vous préféreriez manger du « chancre » (crabes des neiges) car vous avez mangé du poisson « à jove » (récemment). Vous devrez dans ce cas vous « émoyer » (vous renseigner) aux gens du coin, pour apprendre où le meilleur est servi. Si par malheur on venait à en manquer, on vous dira « d’espérer » (d’attendre) jusqu’à demain.

Les musiciens de la région sont largement diffusés sur les ondes de la radio communautaire CKJM au 106,1 FM.
Plusieurs spectacles musicaux, de danse et de théâtre prennent la vedette tout au long de la saison estivale.
www.ckjm.ca

Il ne faudrait pas oublier les célébrations du Festival de l’Escaouette et la fête de la Mi-Carême à la fin de l’hiver.
www.festivaldelescaouette.com
www.micareme.ca/fr/

L’observation des baleines est une activité prisée à Chéticamp.
https://www.loveboatwhalecruises.ca/

De façon générale, la pratique du plein air sous plusieurs formes est ici à l’honneur : vélo de montagnes ou de route, kayak de mer, baignade, observation de la faune et de la flore, golf, randonnée pédestre etc.

Un incontournable : le sentier Skyline dans le Parc national des Hautes-Terres-du-Cap- Breton pour une chance de rencontrer des orignaux et pour une vue imprenable sur le golfe du St-Laurent. Avec 26 sentiers panoramiques du parc, allant des sentiers faciles en forêt aux sentiers escarpés au bord de l’océan. Ouvrez l’œil ! Vous pourriez apercevoir de petits rorquals ou des baleines à bosse sauter hors de l’eau. 
www.pc.gc.ca/fr/pn-np/ns/cbreton/activ

Vous vous intéressez à l’art et à l’artisanat? Ne manquez pas de visiter la galerie du Musée du tapis « hooké » (crocheté) située aux Trois Pignons, ou encore les boutiques des artistes et artisans. Le centre communautaire Les Trois Pignons est aussi le centre d’information touristique local.
www.lestroispignons.com/musee-galerie/

Le Centre de la Mi-Carême quant à lui, vous plongera dans l’univers festif de cette célébration populaire plus que centenaire.
www.cheticamp.ca