(cette page présente les étapes d'un itinéraire touristique proposé par le CDÉNÉ. L'itinéraire complet est disponible en cliquant ici)

Jour 12

  • Départ de Chéticamp et déplacement vers la région de Pomquet
  • Distance à parcourir : 195 km
  • Temps de déplacement : 2 heures et 30 minutes

Une nuitée dans la région de Pomquet

Rien ne vous presse aujourd’hui. Prenez le temps de déjeuner paisiblement et de préparer votre départ sans vous hâter. En quittant Chéticamp tard le matin, vous aurez amplement de temps pour vous rendre à Pomquet afin de profiter d’un après-midi à la plage, ou de réaliser une randonnée à pied le long de la côte.

En laissant Chéticamp, descendez la Piste Cabot et prenez l’autoroute 105 en direction de Port Hawkesbury. Traversez cette ville et après une courte distance vous êtes déjà rendu à le pont-jetée de Canso. Quittez l’île du Cap-Breton via la Transcanadienne. Poursuivez votre route en direction d’Antigonish. Après avoir voyagé approximativement 35 minutes, vous apercevrez la signalisation routière pour Pomquet.

Pomquet, des dunes et des plages sablonneuses

Pomquet est la plus petite des régions acadiennes de la Nouvelle-Écosse. Fondée en 1774 par l’établissement de cinq familles (Doiron, Duon, Broussard, Vincent, Lamarre) originaires de Saint-Malo en France, la région borde une partie des berges de la Baie Saint-Georges.

Cette région paisible renferme des plages sablonneuses avec des dunes de sable d’une importance écologique non négligeable. La plage de Pomquet s’étire sur près de 2 kilomètres et demi, et un système de treize dunes, d’une longueur de 4 kilomètres, occupe son arrière-plan. Un parc provincial y est aménagé et offre des services de base pour accommoder la baignade et les pique-niques. Cette plage est également un site de nidification important des Maritimes pour le Pluvier siffleur, un petit oiseau des rivages ayant le statut d’espèce menacée.

La région compte trois gîtes du passant et un établissement d’hébergement en chalets. Il n’existe pas de restaurant conventionnel dans les limites de Pomquet. En saison un casse-croûte opère de manière irrégulière à la maison Chez Deslauriers. Néanmoins la ville d’Antigonish, à quinze minutes de Pomquet, offre une panoplie de restaurants et de lieux d’hébergement.

Le Fricot à la poule est un des mets traditionnels de l’endroit. Il s’agit d’une soupe au poulet avec cubes de pommes de terre assaisonnée d’herbes salés et recouverte de petites pâtes de type « dumplings ».

Chez Deslauriers, c’est aussi un centre d’interprétation qui présente l’histoire acadienne de la région. On y trouve de plus une petite estrade pour la tenue de concerts en plein air avec des musiciens locaux. Renseignez-vous sur place pour l’horaire des événements. Ce site marque également le départ du Sentier acadien de Pomquet; une randonnée pédestre de 4 kilomètres pour vous faire découvrir la côte et les terres avoisinantes de la Réserve provincial de Monks Head.

Les gens de Pomquet sont fiers de leur demeure. Après avoir lavé leur plancher, ils vont « forbir la place » - cirer le plancher. Ce travail ne manquera sûrement pas de les « lacer » - de les fatiguer.

www.pomquet.net